Complote de Pommes: inventez votre conspiration…

Cette année, le Café le Rouge Mécanique dans le centre de Nantes a été le théâtre d’événements inédits en France (et peut-être dans le monde mais on ne va pas s’avancer) : des concours de Théories du Complot.

La complote de pommes, puisque c’est son nom, consiste en un atelier d’écriture créative, suivie par une présentation du rendu sous forme de questions réponses, d’un vote à main levée et du couronnement grandiose des vainqueurs. Les participants disposent d’une recette pour une bonne complote, et d’un mot-indice, qu’ils peuvent choisir d’utiliser ou non.

bar

Sous leur apparence inoffensive, ces usagers de bar sont en réalité de féroces comploteurs

 

Pas de lune ce soir

Pour bien comprendre comment ça marche, imaginez un bar, quelques tables, une trentaine de personnes réparties en groupes de 3 ou 4, dont la mission consiste à expliquer un événement inexplicable. Pour la première complote, par exemple, il fallait expliquer pourquoi la lune a disparu. Il fallait construire un argumentaire complotiste expliquant cette disparition : qui avait fait le coup, comment, et pourquoi ! On a eu de tout, et vous pouvez retrouver ici un résumé de chacune des théories. Des rivalités ancestrales entre vampires et loups-garous aux Méditerranéens jaloux de la marée, des grands groupes d’énergie fossiles au lanceur du Spoutnik en passant, bien sûr, par Trump, Bolloré, Bat-Mon, le fan club des Pink Floyd et le projet lapin… On en a vu de toutes les couleurs de l’imagination, avec toujours une logique très serrée… et de grands efforts pour tout expliquer, tout comme dans les vraies théories du complot… On a aussi eu quelques schémas explicatifs, des scientifiques numérologues, et même une fausse page Wikipedia affirmant que Lincoln avait inventé la lune pour encourager les Américains à se reproduire (mention spéciale pour ce génie du détail numérique).

lincoln
La fameuse équipe Lincoln

Complot familier,vérité lointaine

Ce que l’on peut conclure de tout cela… Tout d’abord que l’on trempe tous plus ou moins dans les théories du complot. Vocabulaire, ton, même les intonations… la plupart des participants connaissait les codes du complot, s’en jouait, les parodiait. Cela montre sans doute à quel point le complot est aussi entré dans d’autres sphères que celle de ses simples adeptes.

Ensuite, que non seulement on trempe dedans, mais qu’en plus elles déteignent sur nous ! Beaucoup de théories affirmaient que la lune tout simplement n’existait pas, ou bien avait été détruite plusieurs années auparavant. Les théories du complot les plus radicales, et souvent les plus dérangeantes, sont souvent celles qui nient l’existence de quelque chose. Il y a une différence, par exemple, entre donner une version complotiste du 11 septembre, et affirmer que le 11 septembre n’a pas eu lieu. Le fait que spontanément, plusieurs équipes soient allées affirmer que la lune n’était qu’un hologramme montre sans doute à quel point nous pouvons facilement remettre tout en question, ce que nous voyons, ce que nous savons, toutes les évidences que nous avons. Peut-être sommes-nous la première génération à n’avoir plus aucune certitude, noyée dans des réseaux pullulant d’informations, de contre-vérités, de rumeurs, dans une ère que l’on appelle parfois celle de la post-vérité.

Poésie, politique, pratiques fantasques

Si nous avons eu quelques théories d’une poésie extrême (imaginez plutôt : tout ce que les gens qui ont le hoquet perdent va sur la lune. Du coup ils décident de perdre des choses très lourdes, jusqu’à ce que la lune tombe), nous avons pu constater également une forte volonté de coller à l’actualité. Bien sûr, le complot fait tout de suite écho à l’information, et inévitablement Donald Trump et la Russie sont revenus plusieurs fois. Mais on aurait pu imaginer que plus de participants partiraient en vrille sévèrement, comme ceux qui ont imaginé la secte du temple solaire organisant un suicide collectif mondial en urinant sur le soleil. C’est à dire qu’au fond, semble-t-il, beaucoup ont quand même pris l’exercice très au sérieux. La Horde en est ravie, et cela montre aussi sans doute à quel point nous sommes nombreux à vouloir questionner le monde qui nous entoure.

Enfin, et c’est aussi un grand motif de réjouissance pour la Horde, la densité de cette soirée, l’investissement des participants, les efforts qu’ils ont déployés pour être originaux, drôles, scientifiques, poétiques, convaincants, tout cela nous montre que notre démarche est pertinente : interroger des phénomènes médiatiques via la pratique et la création suscite de l’écho et de l’enthousiasme. Cela nous donne envie de prolonger la réflexion et les ateliers, d’explorer d’autres formes, d’autres thèmes, d’autres pratiques.

Alors encore une fois : merci à tous ! A la prochaine pour une autre complote de pommes ou pour tout autre événement bizarre et rigolo que nous allons bientôt tenter de concocter…

 

reserve

Le complot est une activité sérieuse, qui demande une intense concentration

 

Publicités

Un commentaire sur “Complote de Pommes: inventez votre conspiration…

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :